fbpx

5 façons simples de favoriser les saines habitudes de vie dans les espaces de travail

Ce n’est pas un secret que l’homme moderne consacre environ un tiers de sa vie au travail, et affairé à des tâches reliées à son emploi. Effectivement, ceux qui occupent un poste à temps plein passent près de 35% de leur temps éveillé à travailler. Il a été révélé, en 2016, qu’un travailleur sur deux serait prêt à changer d’employeur pour améliorer sa santé et sa qualité de vie. [1]

Les gestionnaires avertis en sont conscients: une culture organisationnelle qui prône la santé physique des travailleurs, et qui cultive un mode de vie sain à travers des actions concrètes favorise la productivité, le bien-être et la rétention des employés.

Nous sommes mandatés de plus en plus fréquemment à incorporer des aires de relaxation, d’entraînement et des salles de yoga à l’intérieur des environnements corporatifs. Ce type d’investissement peut en refroidir quelques gestionnaires, puisque le bénéfice rapporté est difficilement mesurable. Pourtant l’impact positif sur le moral de l’équipe, et bientôt sur l’engagement du personnel sera observable à l’œil nu.

J'ai donc décidé d’observer les habitudes au sein de VAD; une PME qui compte 25 employés.

J'ai voulu consulter l'équipe de concepteurs pour puiser des idées ingénieuses et peu coûteuses, à proposer aux organisations qui souhaitent adapter leur environnement en vue de favoriser la mobilité et la bonne forme physique de leurs équipes.

Il ne m’a suffi que de me rapprocher de la machine à café puis de lancer la question dans les airs pour que jaillissent aussitôt des réponses d’un peu partout.

1) Les espaces multifonctionnels

François : « Prends la cafétéria qui ne sert plus à rien en dehors des heures de dîner. En y ajoutant du mobilier amovible, c’est facile de la transformer en un espace qui accueillera des séances d’entraînement ponctuelles, ou même des appareils de conditionnement, qui peuvent être rangés facilement. »

En ajoutant des meubles de rangement, qui accueilleront de l’équipement; tapis, ballons d’exercice, poids libres, vélo stationnaire, et en choisissant des tables à manger pliables et sur roulettes, on permet aux usagers de transformer l’espace rapidement et sans trop d’effort.

On laisse alors un comité interne se charger d’organiser des séances d’aérobie de groupe, ou on met sur pied un horaire et un système de location d’équipement qui permettra à chacun de profiter du nouvel espace sans nuire à l’activité commerciale de l’entreprise.

​​​2) L’ajout d'éléments qui favorisent la mobilité

- Le fameux ballon d’exercice; pour remplacer la chaise de bureau a souvent été vu et revu, mais il s’est prouvé efficace. Il suffit de mettre à la disposition du personnel 4 ou 5 ballons pour se rendre compte qu’ils seront rapidement adoptés. Lorsqu’on veut retrouver notre chaise, ils se rangent facilement sous un bureau.

- Les surfaces de travail ajustables constituent un autre ajout intelligent aux postes de travail, pour favoriser l’activité. 
Certains équipements vous permettront de conserver votre mobilier existant et d’y ajouter une structure qui permettra au poste d’ordinateur de se déplacer de haut en bas, de manière à offrir le choix entre une position debout ou assise pour travailler.

Consultez votre fournisseur de mobilier pour connaître la disponibilité de surfaces ajustables compatibles avec votre équipement actuel.

3) Centraliser les corbeilles, les imprimantes, et le recyclage pour inciter les déplacements

Cette idée a servi récemment dans le cadre d’un projet pilote pour notre client CBC/Société Radio-Canada. En éliminant les bacs individuels désignés à chaque poste, on force le personnel à se lever et à marcher chaque fois qu’on souhaite disposer de rebuts ou de papiers.

Pour CBC/SRC, l’objectif était d’en venir à réduire au maximum le gaspillage du papier. On a fait la même chose pour les imprimantes, qui se sont toutes retrouvées centralisées dans un même noyau sur l’étage, au lieu d’être dispersées à la portée des usagers.

4) Encourager le transport actif

L’ajout d’une douche, d’un vestiaire, ou tout simplement d’un stationnement à vélos constitue un incitatif qui encourage la mobilité du personnel.

Non seulement ce choix de transport est-il favorable pour l’environnement, mais il contribue également au maintien de la forme physique et du bien-être. En ajoutant des installations qui tiennent compte de la réalité du personnel actif, on récompense ceux qui adoptent de saines habitudes de vie, et on encourage le reste de l’équipe à reconsidérer leurs pratiques courantes.

5) Cultiver le bien-être en initiant des activités de groupe

La semaine dernière, Julie, designer chez VAD et amatrice de course à pied, a envoyé à l’équipe, dans le fil de messagerie interne, un formulaire pour sonder les 25 employés sur leur intérêt à former un groupe de jogging qui se réunirait hebdomadairement après le travail.

Près du quart des répondants ont confirmé positivement leur intérêt. La direction a félicité son initiative et a affirmé que si le besoin se manifestait, ils reverraient les facilités existantes pour accommoder le groupe de course, par l’ajout possible d’une douche et d’un vestiaire.

En nommant un responsable du bien-être au sein de l’équipe, on s’assure que les efforts soient structurés, on valorise l’engagement et on encourage la pratique de bonnes habitudes.

Le responsable pourra alors initier des activités; par exemple une routine quotidienne d’étirements en après-midi, une séance de cardio en groupe hebdomadaire, ou une campagne rappelant au personnel de se lever de leur poste et faire un tour du bureau à chaque fois que l’horloge affiche et demi.

1. Selon un sondage du Groupe entreprises en santé réalisé par SOM, en mars 2016.

NOUVELLES